Oh et puis....

Publié le par Tite fée Maëlie

Quand le coeur est en miettes et la tête en vrac,

Comment reconnaitre le poête qui craque ?

Bonjour, bonsoir, au devant de tous et sans détour,

Guéri pour le monde et en laissant les contours,

Dans la nuit immonde et ses songes trompeurs,

Son combat chaque seconde prend plus d'ampleur.

 

Dans un sursaut j'te l'dis quand même,

Te convaincre est un stratagème,

De méfiances en références tout nous endors

J'oublie les doutes, les peurs et les efforts

Si tu écoutes tu s'ras quand même là

Là où on s'est punis une première fois.

 

Mais mon chemin avance sans un bruit

Perdu de nuances de questions qui fuient,

Leur réponses avec, perdent tout sens du correct

Pas une once de droiture seulement de l'intellect

Si seulement je pouvais une dernière fois t'aider

Porter à bout de bras ce qui t'a été arraché,

Mettre fin aux tourments de tes désirs

Les faire miens et construire l'avenir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article