Recette de cuisine

Publié le par Tite fée Maëlie

 

La recette du bon petit étudiant

 

Prendre garde à ne pas mélanger les serviettes et les torchons. Afin d'écumer le haut du panier, vérifez qu'il sait mettre de l'eau dans son vin. Qu'il soit né avec une petite cuiller en argent dans la bouche n'a aucune importance, du moment qu'il évite de mettre son grain de sel dans les affaires des cuistos. Bien que l'on pourrait mettre sa main à couper que les délais sentent le roussit, plutôt que de dire "les carottes son cuites !" préférez ajouter de l'huile sur le feu pour faire mariner puis battre le tout jusqu'à le faire entrer dans le moule. Si jamais la moutarde lui monte au nez ou qu'il commence à se presser tel une orange idéaliste, pensez à mettre les pieds dans le plat en lui permettant de tout faire à sa sauce. Chauds les marrons !! et vous voilà un bon petit étudiant servi sur un plateau, pensez bien qu'il se déguste chaud mais que c'est encore meilleur lorsqu'il est mangé tout cru !


Bon appétit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article